Traversiers

Foire aux questions en lien avec la COVID-19

Questions sur les services de la STQ

Est-ce que le service de traversier est toujours offert?

Oui, la STQ continue à offrir du service dans ses traverses pour le moment. Toutefois, l’offre de service a dû être revu à la baisse, et ce, conformément avec les directives du gouvernement et de la Santé publique. Ainsi, l’horaire des traverses suivantes a été ajusté.

Les horaires de toutes les traverses sont à jour sur la page de chaque traverse.

Est-ce que les services aériens sont toujours offerts à l’Île-Verte et L’Isle-aux-Grues?

Oui, n’y a aucune modification à ces services.

Pourquoi avoir réduit le nombre de départs offerts dans certaines traverses?

Il y a deux grandes raisons.

D’abord, pour soutenir les actions du gouvernement dans sa lutte à la COVID-19. Les autorités de la Santé publique ont demandé aux Québécois de limiter leurs déplacements à ceux qui sont absolument essentiels. En tant qu’entreprise de transport responsable, la STQ doit agir en ce sens.

Ensuite, la STQ, comme bien des organisations, doit actuellement composer avec des effectifs réduits. Certains employés sont en isolement obligatoire ou volontaire pour se conformer aux consignes données par la Santé publique et ne peuvent se présenter au travail. D'autres doivent composer avec des obligations familiales, notamment en raison de la fermeture temporaire des écoles et des services de garde.

Cette réduction de l'effectif touche notamment le personnel naviguant, dont la présence est obligatoire pour offrir le service.

Pourquoi ne pas arrêter complètement le service?

Essentiellement, parce que les personnes désignées comme faisant partie des secteurs essentiels et les biens de consommation doivent continuer à circuler. Plusieurs comptent sur les services de traversiers pour le faire. À d’autres endroits, par exemple à L’Isle-aux-Coudres, il s’agit du seul lien entre les habitants de l’île et le continent.

Se pourrait-il que le service soit complètement annulé dans certaines traverses?

Ce n'est pas le cas pour le moment et il n'y a actuellement pas d'intention en ce sens.

Cependant, la situation évolue rapidement et rien n'est entièrement exclu. La STQ a la responsabilité d'offrir le meilleur service possible avec les ressources dont elle dispose, mais aussi celle de respecter les recommandations de la Santé publique pour le bien commun.

Si nous devons annuler un service, nous vous informerons dès que la décision sera prise. Nous vous invitons à consulter régulièrement notre site Web et nos médias sociaux pour vous tenir informés des modifications au service.

Des alertes sont publiées sur la page d'accueil du site et les horaires de chacune des traverses sont mises à jour régulièrement, vous pouvez vous y fier.

Consignes particulières pour les clients

Je suis un automobiliste. Est-ce que des consignes particulières s'appliquent à moi?

Oui.

Tous les automobilistes devraient demeurer dans leur véhicule pendant la traversée.

Il est maintenant possible de le faire à la traverse de Matane pour les clients qui le souhaitent, puisque Transport Canada a accepté une demande de la STQ en ce sens. Toutefois, les automobilistes ne peuvent plus emprunter la traverse Québec-Lévis.

Je suis un piéton. Est-ce que des consignes particulières s'appliquent à moi?

Oui.

Nous recommandons aux clients de demeurer sur le pont extérieur des navires pendant la traversée dans la mesure du possible.

Surtout, il est essentiel de respecter la consigne de la Santé publique dans toutes les infrastructures de la STQ : toujours conserver une distance minimale de deux mètres entre chaque personne, que vous soyez à l’intérieur ou à l’extérieur.

Est-ce que les salons des passagers sont toujours ouverts?

Pas à toutes les traverses.

Les espaces intérieurs ont été fermés temporairement au public dans les traverses de Tadoussac et Sorel-Tracy, mais demeurent accessibles dans les autres traverses.

Cependant, nous vous demandons de ne pas vous y rendre dans la mesure du possible.

La seule exception à cette règle est la traverse de Matane, puisque la traversée dure environ 2 h 30. Dans tous les cas, suivez les recommandations de la santé publique, notamment en ce qui concernent la distance de 2 mètres à conserver en tout temps entre les individus.

Pourquoi les salons des passagers sont-ils fermés à certains endroits et ouverts à d'autres?

Nous avons déterminé ceux qui seraient accessibles et ceux qui ne le seraient pas en fonction du risque de transmission du virus.

Par exemple, nous avons choisi de le rendre accessible à Québec-Lévis puisque le salon des passagers est suffisamment grand pour que les clients conservent une distance de deux mètres entre eux, tel que recommandé par la Santé publique. À l'inverse, les ponts extérieurs à eux seuls ne permettraient pas aux clients de conserver cette distance compte tenu de l'achalandage.

Sur les navires de la traverse de Sorel-Tracy, à l'inverse, les corridors sont étroits et ne permettent pas une telle distance. Nous les avons fermés.

À Tadoussac, les salons sont spacieux, mais sont peu utilisés puisque la majorité de la clientèle est automobiliste. Comme des toilettes sont accessibles sur le pont des véhicules, nous les avons fermés pour réduire les risques de transmission.

À l'Isle-aux-Coudres, l'espace intérieur est suffisamment grand pour favoriser une distance suffisante entre les clients et ils sont donc toujours accessibles.

Est-ce que les toilettes sont toujours accessibles sur les navires?

Le seul endroit où les toilettes ne sont plus accessibles est à la traverse de Sorel-Tracy, puisque les espaces intérieurs sont fermés temporairement. Cependant, cette traverse ne dure que quelques minutes et des toilettes sont disponibles dans les gares fluviales sur les deux rives.

À Tadoussac, bien que les salons des passagers soient temporairement fermés, des toilettes demeurent accessibles sur le pont des véhicules.

Dans le reste des traverses, les toilettes habituelles demeurent accessibles.

Est-ce que les espaces intérieurs sont sécuritaires?

Les espaces intérieurs qui sont toujours accessibles au public sont nettoyés et désinfectés en continu. Au moins un employé est affecté à cette tâche à temps plein dans chaque navire.

Toutes les traverses ont renforcé leurs pratiques de nettoyage et de désinfection dans les espaces communs achalandés (comme les gares), en portant une attention particulière aux éléments suivants :

  • Mains-courantes
  • Poignées de portes
  • Comptoirs
  • Rampes et garde-fou
  • Machines distributrices
  • Autres surfaces qui sont souvent touchées par les clients

Nous vous demandons aussi de respecter les recommandations de la Santé publique et de faire preuve de civisme dans dans les espaces communs afin de réduire les risques de transmission.

Comment puis-je payer?

Vous pouvez payer par carte de débit ou de crédit, idéalement avec la technologie sans contact (Paypass). Sur place, l'employé vous remettra le clavier du terminal pour que vous le manipuliez vous-même.

Nous n'acceptons plus le paiement en argent comptant dans les traverses tarifées. Cette décision a été prise pour réduire les risques de transmission du virus à nos employés qui devaient manipuler de l'argent.

Bien sûr, les détenteurs de laissez-passer mensuel peuvent toujours l'utiliser.

À Matane, les clients doivent obligatoirement réserver leur place au téléphone (par carte de crédit) afin d'éliminer toute manipulation physique et tout contact évitable avec les employés.

Si je n'ai que de l'argent comptant. Est-ce que vous me refuserez l'accès au navire?

Oui, c'est la consigne.

Nous souhaitons protéger la santé de nos employés et réduire les risques de transmission du virus.

Où puis-je m'informer pour connaître les modifications au service ou des nouvelles mesures de prévention?

Les meilleurs endroits pour s'informer sont notre site Web, et nos médias sociaux. La STQ a un compte Twitter et une page Facebook. De plus, les traverses de Québec, Sorel et Matane ont chacune une page Facebook dédiée.

Nous vous demandons également de porter une attention particulière à l'affichage dans les gares, dans les navires et à l'approche de nos installations.

Est-ce que je peux toujours acheter de la nourriture dans les machines distributrices?

Dans tous les navires disposant de machines distributrices et dont les ponts intérieurs n'ont pas été fermés, oui. Les ponts intérieurs ont été fermés à Tadoussac et Sorel-Tracy. À ces endroits, il n'est plus possible d'accéder aux machines distributrices.

Est-ce que le service de nourriture est toujours ouvert à bord du NM F.-A.-Gauthier?

Non, il n’y a plus de service de nourriture à bord du navire. Seules des bouteilles d’eau peuvent toujours y être achetées.

J’ai une motoneige / un VTT ou un véhicule récréatif et je souhaite traverser. Puis-je le faire?

Après le 24 mars, plus aucune réservation ne sera acceptée et les clients qui se présentent avec ces véhicules à l’une ou l’autre des traverses se verront refuser l’accès aux navires.

Dans le même esprit, le programme de rabais mis en place pour soutenir le tourisme dans les régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie (gratuité pour les véhicules récréatifs) a pris fin le 24 mars.

Cette décision a été prise pour des raisons de sécurité. Elle s’inscrit en suite logique avec la décision de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec de cesser la vente de droits d’accès et la recommandation à ses membres de ne plus entretenir les sentiers jusqu’à la fin de la saison.

Quels seront les nouveaux tarifs à compter du 1er avril?

En raison du contexte actuel, il va de soi que la STQ annonce le gel des tarifs jusqu’à nouvel ordre. L’indexation annuelle de ses tarifs, qui a habituellement lieu le 1er avril, est reportée à une date ultérieure et indéterminée pour le moment.

Y aura-t-il des impacts à moyen et long terme sur le service de la STQ?

Possiblement. Plus la situation s’étire, plus elle bouscule les échéanciers d’entretiens préventifs et réglementaires qui sont essentiels pour continuer à utiliser nos navires. Actuellement, au moins cinq arrêts techniques ou inspections réglementaires sont actuellement impactés par la crise. Nous devrons revoir notre plan annuel d’utilisation de nos infrastructures et de notre flotte. Cette situation se présente un peu partout dans le domaine maritime en raison de la réglementation très stricte. Elle n’est pas unique à la STQ. Des discussions impliquant les autorités réglementaires sont en cours à ce sujet pour minimiser les impacts à long terme.