Traversiers

Ministère des transports du Québec - Désenclavement hivernal des résidents de L'Île d'Anticosti

8 janvier 2016

Les ministres Poëti, D’Amour et Arcand annoncent les modalités des mesures pour le transport de passagers et de denrées périssables Québec, le 7 janvier 2016 — Le ministre des Transports, M. Robert Poëti, le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime, M. Jean D’Amour, ainsi que le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord et de la région de la Côte-Nord, M. Pierre Arcand, ont confirmé aujourd’hui les modalités des mesures de transport qui seront mises en place dans les premiers mois de 2016 pour assurer le désenclavement hivernal des résidents de l’île d’Anticosti.

« En septembre dernier, nous nous étions engagés à trouver une solution permanente pour assurer le transport des passagers et des denrées, et ce, 12 mois par année. Je suis fier d’annoncer aux résidents de l’île d’Anticosti, d’une part, la prolongation de la desserte maritime jusqu’à la fin de janvier ou au début de février de chaque année et, d’autre part, la mise en place d’un service de transport aérien pour les denrées périssables en février et mars », a expliqué le ministre Poëti.

« La qualité de vie des citoyennes et des citoyens habitant les régions riveraines et côtières constitue l’une des préoccupations majeures de la Stratégie maritime. C’est pourquoi le gouvernement a retenu cette solution novatrice intermodale qui favorisera l’occupation et la vitalité des régions touchées », a ajouté le ministre D’Amour.

« La concertation active entre les représentants du milieu et du gouvernement a permis la mise en place de ces mesures concrètes et porteuses qui amélioreront grandement la qualité de vie des citoyens et qui contribueront à la continuité de l’activité économique dans la région », a indiqué le ministre Arcand.

Dans un premier temps, le service de desserte maritime assuré par Relais Nordik inc. pour le compte de la Société des traversiers du Québec sera prolongé. Pour la saison de navigation 2015-2016, le dernier départ se fera le 1er février 2016. Un communiqué de presse de Relais Nordik inc. suivra dans les prochains jours pour en expliquer les modalités.

Le service de desserte maritime sera ensuite interrompu pour une période de huit semaines, soit du 7 février jusqu’au début d’avril 2016. Au cours de cette période, un avion de la compagnie aérienne Air Labrador assurera le transport des denrées périssables pour approvisionner les résidents de l’île d’Anticosti une fois par semaine. Le tarif de transport aérien à débourser par les marchands sera de 0,20 $ du kilogramme (similaire au tarif maritime en vigueur), en plus des taxes applicables. Il n’y a pas d’autres frais de transport qui s’appliqueront. Les marchands sont invités à maintenir la même fréquence d’approvisionnement auprès des fournisseurs que pendant la saison régulière de la desserte maritime.

Les fournisseurs et les denrées périssables qui sont visés par le service de transport aérien sont :

  • Distribution Côte-Nord, située à Baie-Comeau, pour les fruits et légumes, les viandes et les poissons;
  • Distributeur autorisé Natrel, situé à Sept-Îles, pour les produits laitiers;
  • Distributeur autorisé Pascal Doiron, situé à Sept-Îles, pour les produits de boulangerie.

Amélioration du Programme de réduction des tarifs aériens

Durant l’absence de lien maritime, le Programme de réduction des tarifs aériens (RTA) sera bonifié pour favoriser les déplacements par avion. Selon la destination, le coût du billet d’avion sera remboursé à un taux pouvant atteindre jusqu’à 60 %. De plus, le montant maximal annuel pouvant être accordé aux résidents de la Basse-Côte-Nord et de l’île d’Anticosti passera de 700 $ à 1 200 $. Plus précisément, les taux applicables seront les suivants :

·          60 % du coût du billet d’avion pour un déplacement dont la destination finale est une         communauté de la Basse-Côte-Nord ou de la Minganie;

·          40 % du coût du billet d’avion pour un déplacement dont la destination finale est Sept-Îles;

·          30 % du coût du billet d’avion pour un déplacement dont la destination finale est une autre    collectivité située au Québec, par exemple Montréal et Québec.

 

Seuls les déplacements effectués du 1er février au 15 avril sont assujettis au taux de remboursement bonifié.

 

Par ailleurs, le Ministère mettra en place une procédure simplifiée et accélérée pour les demandeurs pour les déplacements effectués pendant la période visée par les mesures annoncées (voir annexe).

Pour en savoir davantage sur ce programme, consultez le site Web du ministère des Transports à l’adresse www.mtq.gouv.qc.ca. Pour les modalités concernant la Société des traversiers du Québec, visitez le www.traversiers.com.