Traversiers

NM Armand-Imbeau

En service à la traverse Tadoussac – Baie-Sainte-Catherine, le NM Armand-Imbeau a été baptisé ainsi en souvenir d'un célèbre concepteur et constructeur de navires de la région. Né à Baie-Sainte-Catherine en 1893, Armand Imbeau a fait ses classes auprès de son père, lui-même constructeur de goélettes. En 1930, il a fondé la Cale sèche Imbeau à Tadoussac, une compagnie spécialisée dans la construction de navires destinés au transport du bois de pulpe. Aussi conseiller municipal de 1928 à 1939, il a consacré sa vie à favoriser la prospérité économique de sa région et employait jusqu’à 75 personnes au tournant des années 40.  

Spécifications techniques

  • Année de construction 1980
  • Constructeur Marine Industries (MIL), Sorel-Tracy
  • Longueur (m) 81,97
  • Largeur (m) 21,90
  • Tirant d’eau en charge 4,06
  • Jauge brute (tonneaux) 1 702
  • Jauge nette (tonneaux) 510
  • Hauteur libre (m) 5,175
  • Capacité – Passagers 367
  • Capacité – Véhicules 75
  • Puissance totale des moteurs (kW) 2 386
  • Vitesse de croisière (nœuds) 12,5
  • Embarquement Avant et arrière
  • Propulsion Hélices (2), avant et arrière
  • Moteurs principaux Caterpillar (2)
  • Année de modernisation 1996
  • Effectif minimal 8