Traversiers

Traverse de Tadoussac - Le NM Armand-Imbeau II à Tadoussac dès ce soir!

12 octobre 2018

Une étape importante sera franchie aujourd’hui en vue de la mise en service officielle du NM Armand-Imbeau II à la traverse Tadoussac–Baie-Sainte-Catherine. La Société des traversiers du Québec (STQ) est heureuse d’annoncer que le nouveau navire rejoindra son port d’attache pour la toute première fois en fin de journée aujourd’hui.

« L’arrivée du NM Armand-Imbeau II marque officiellement le début de son histoire à la traverse Tadoussac–Baie-Sainte-Catherine, remarque le président-directeur général par intérim de la STQ, François Bertrand. Voilà une étape très importante pour les populations de Charlevoix et de la Côte-Nord, qui pourront très prochainement, lors de sa mise en service graduelle, profiter des avantages de ce nouveau navire, moderne et confortable. »

Prochaine étape : une mise en service graduelle

Il est prévu que le NM Armand-Imbeau II transporte ses premiers clients vers la fin de la semaine prochaine. Puisqu’il s’agit d’un nouveau navire, il y aura des interventions ponctuelles nécessitant de laisser le navire à quai. Certaines d’entre elles auront lieu à Tadoussac et d’autres à Québec. Dans ce contexte, le NM Armand-Imbeau restera à Tadoussac et sera utilisé jusqu’à la fin de cette période.

Une fois les derniers ajustements effectués, le NM Armand-Imbeau II entrera officiellement en service. Les populations de Charlevoix et de la Côte-Nord seront alors invitées à se joindre à la STQ pour souligner en grand ce moment historique.

« La fébrilité est au rendez-vous! Nous sommes extrêmement fiers de notre nouveau navire et avons tous très hâte que cette période d’opérationnalisation, une étape importante, soit complétée. Dans quelques semaines seulement, le navire sera officiellement en service et nos clients en seront les premiers bénéficiaires. Ils en profiteront pendant des décennies », s’est réjoui François Bertrand.

Rappelons qu’une fois en service, le NM Armand-Imbeau II et son jumeau, le NM Jos-Deschênes II, permettront à la STQ d’offrir un service plus fluide grâce à leur capacité d’accueil supérieure. L’utilisation d’une motorisation bicarburant combinant l’utilisation du gaz naturel liquéfié et du diésel marin permettra par ailleurs de réduire l’empreinte écologique de la STQ, et ce, malgré la capacité accrue offerte aux passagers.

À propos de la traverse Tadoussac–Baie-Sainte-Catherine

La traverse Tadoussac–Baie-Sainte-Catherine relie deux tronçons de la route nationale 138 en permettant de traverser le fjord du Saguenay. D’une longueur de 1,6 kilomètre, elle est actuellement desservie par trois navires en haute saison, soit le NM Armand-Imbeau, le NM Jos-Deschênes et le NM Félix-Antoine-Savard. Le service y est gratuit et offert toute l’année, de jour comme de nuit.

Elle est la traverse la plus achalandée de la province en termes de véhicules transportés et la deuxième, après celle de Québec, en ce qui a trait au nombre de passagers. En 2017, plus de 838 000 véhicules et 1,5 million de passagers y ont transité, ce qui représente respectivement 41 % et 30 % de l’achalandage total de la STQ.

À propos de la Société des traversiers du Québec

Depuis 1971, la STQ remplit son rôle de transporteur maritime en offrant à la population québécoise et à ses visiteurs des services maritimes fiables, sécuritaires et efficaces. Elle joue un rôle essentiel dans plusieurs régions enclavées ou insulaires du Québec, et à ce titre, est un acteur important pour le développement économique et social de la province. Aujourd'hui, la STQ chapeaute un important réseau de 13 services maritimes qui s'étend de Montréal à l'est du Québec, en passant par la Basse-Côte-Nord et les Îles-de-la-Madeleine. La STQ exploite directement neuf traverses grâce au travail de ses quelque 650 employés. Elle réalise plus de 115 000 traversées annuellement, transportant ainsi près de 5 millions de passagers et plus de 2 millions de véhicules. Les quatre autres services maritimes chapeautés par la STQ sont exploités par des entreprises privées.