Traversiers

Traverse de Matane - Service aérien dès demain, le NM CTMA Voyageur en direction

25 février 2019

Afin d’assurer une liaison continue entre la Gaspésie et la Côte-Nord pendant la période d’absence du NM Apollo, la Société des traversiers du Québec (STQ) offrira dès demain un service aérien entre Matane, Baie-Comeau et Sept-Îles. Le NM CTMA Voyageur a également pris la direction de la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout, où il entrera en service vers la fin de la semaine au besoin.

Pour la période du mardi 26 février au vendredi 1er mars, l’horaire des vols sera le suivant :

Du mardi 26 au jeudi 28 février

Mont-Joli –

Baie-Comeau

Baie-Comeau –

Mont-Joli

Mont-Joli –

Sept-Îles

Sept-Îles –

Mont-Joli

Départ 9 h

Départ 11 h

Départ 15 h

Départ 16 h 30

Vendredi 1er mars

Mont-Joli –

Sept-Îles

Sept-Îles –

Mont-Joli

Mont-Joli –

Baie-Comeau

Baie-Comeau –

Mont-Joli

Départ 9 h

Départ 11 h

Départ 15 h

Départ 16 h 30

Les tarifs du service aérien seront les suivants :

  • 16 à 64 ans : 20 $
  • 65 ans et plus : 15 $
  • 6 à 15 ans : 10 $
  • 5 ans et moins : gratuit

Les clients sont priés de se présenter directement à l’aéroport, environ 45 minutes avant l’heure prévue de leur vol. Paiement en argent comptant seulement.

La STQ recommande à ses clients de réserver leur place à bord en téléphonant au 418 562-2500 (1 877 562-6560) ou en se présentant en personne à la gare fluviale de Matane. Le service des réservations est ouvert de 9 h à 17 h, 7 jours sur 7.

NM CTMA Voyageur : en service dès que possible

Afin de pouvoir recommencer à offrir une liaison maritime le plus tôt possible, la STQ s’est entendue avec CTMA pour obtenir les services du NM CTMA Voyageur, qui se trouve actuellement aux Îles-de-la-Madeleine. Le navire se dirigera vers Matane pour y entrer en service dès que les conditions de navigation dans le golfe du Saint-Laurent le permettront. Il devrait entrer en service vers la fin de la semaine.

NM Apollo : escorté vers Matane pour une inspection des dommages

Le NM Apollo prendra le chemin de Matane dès ce soir, escorté par la Garde côtière canadienne. L’équipe de la STQ y procédera à l’analyse des dommages et entreprendra les réparations nécessaires pour lui permettre de reprendre la mer. Il est encore trop tôt pour évaluer la durée de son retrait du service.