Traversiers

Traverse de L'Isle-aux-Coudres - L'aire d'attente du quai de Saint-Joseph-de-la-Rive agrandie

18 juin 2018

La députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme, Caroline Simard, au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports André Fortin, ainsi que François Bertrand, président-directeur général par intérim de la Société des traversiers du Québec, sont fiers d'annoncer le début aujourd'hui d'un important projet de réaménagement de l'aire d'attente du quai de St-Joseph-de-la-Rive. Il permettra de faire augmenter la capacité d'accueil du quai de 65 à 98 véhicules notamment en raison du nombre de voies d'attente qui passera de 3 à 5. Les travaux seront complétés à temps pour les vacances de la construction et le service de traversier sera maintenu normalement pendant les travaux.

Ce projet aura l'avantage majeur de mettre fin à l'attente en double voie en périodes de fort achalandage. Une fois la nouvelle aire d'attente sur le quai à pleine capacité, seule la voie d'attente sur rue prévue à cet effet sera utilisée par les véhicules. Les bénéfices se feront vite sentir chez les résidents et commerçants voisins du quai.

Déjà l'an dernier, la direction de la traverse avait réalisé une première phase d'optimisation des espaces d'attente grâce à un marquage plus efficace. Le chantier actuel s'inscrit dans sa suite.

Appel d'offres remporté par un entrepreneur local

C'est un entrepreneur de la région, « Les Constructions St-Gelais Inc. » de Baie-St-Paul, qui a remporté le contrat au montant de 299 500 $ à la suite d'un appel d'offres pour les travaux de réaménagement du quai.

Un nouveau trottoir sera construit pour rendre l'aire d'attente plus conviviale pour les passagers et le stationnement incitatif sera relocalisé pour faciliter la fluidité lors du déchargement du traversier. Les travaux consistent aussi à démolir des terre-pleins et des bordures de béton ainsi que le bâtiment électrique désaffecté, à relocaliser des infrastructures telles des lampadaires ainsi qu'à repaver et marquer la chaussée.

Citations

« Ce projet de réaménagement est une réponse efficace et efficiente à des préoccupations exprimées par la population locale. De plus, cela améliorera l'expérience des voyageurs qui viennent visiter notre belle région. C'est donc un projet gagnant pour tous, surtout qu'il sera de surcroît réalisé par un entrepreneur de chez nous. »

Caroline Simard, députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré

« La concertation avec nos partenaires, dans le cadre des activités du Comité consultatif régional, a une fois de plus porté ses fruits. Nourrie de cette collaboration avec les acteurs locaux, la STQ déploie aujourd'hui un chantier qui permettra à terme d'améliorer la qualité de vie des résidents, qui devaient composer avec des files de voitures immobiles dans le village, et ce, tout en améliorant l'expérience de ses passagers. »

François Bertrand, président-directeur général par intérim de la STQ

À propos de la traverse L'Isle-aux-CoudresSt-Joseph-de-la-Rive

La traverse L'Isle-aux-Coudres-Saint-Joseph-de-la-Rive réalise plus de 12 000 traversées annuellement, transportant près de 300 000 véhicules et plus de 580 000 passagers à bord de son navire certifié « accessible », le NM Joseph-Savard. Le service de traversier gratuit est offert toute l'année. La traversée de 3,7 km est réalisée en 20 minutes.

À propos de la Société des traversiers du Québec

Depuis 1971, la STQ joue un important rôle de transporteur maritime en offrant à la population québécoise, de même qu'aux visiteurs, des services de traversier fiables, sécuritaires et efficaces. Aujourd'hui, la STQ chapeaute un important réseau de 13 services maritimes qui s'étend de Montréal à l'est du Québec, en passant par la Basse-Côte-Nord et les Îles-de-la-Madeleine. Neuf d'entre eux sont exploités grâce à ses quelque 650 employés qui s'activent au quotidien afin d'offrir plus de 115 000 traversées, transportant ainsi près de 5 millions de passagers et plus de 2 millions de véhicules annuellement.

 

Photo : Caroline Simard, députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré et François Bertrand, président-directeur général par intérim de la STQ