Traversiers

Traverse de l'Île-Verte – Le ministre Jean D'Amour assiste au baptême du NM Peter-Fraser et inaugure la gare fluviale de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

7 novembre 2014

coupure du ruban Voir plus de photos
Fermer le carrousel
coupure du ruban

L'inauguration de la gare de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

De gauche à droite : M. Alain Chiasson, capitaine du navire Peter-Fraser, M. Charles Méthé, conseiller et maire suppléant de Notre-Dame-des-Ssept-Douleurs M. Jocelyn Fortier : président-directeur général de la STQ, M. Jean D’Amour : ministre délégué aux Transports et à l’implantation de la stratégie maritime du Québec, M. Guy Langelier : président de la Société SIRIV (Société Inter-Rives), Mme Anne-Marie Asselin : coordonnatrice des traverses saisonnières et dessertes maritimes

Le baptême du navire

De gauche à droite : M. Jocelyn Fortier : président-directeur général de la STQ, M. Jean D’Amour : ministre délégué aux Transports et à l’implantation de la stratégie maritime du Québec, M. Louis-Nicolas Méthé : parrain du navire, M. Guy Langelier : président de la Société SIRIV (Société Inter-Rives) Derrière : Mgr Pierre-André Fournier, archevêque de Rimouski

Fermer le carrousel

Québec, le 7 novembre 2014 – Aujourd’hui à la traverse de l’île-Verte, M. Jean D’Amour, ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime du Québec, ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, accompagné du président-directeur général de la Société des traversiers du Québec (STQ), M. Jocelyn Fortier, a participé à la cérémonie traditionnelle du baptême du traversier Peter-Fraser ainsi qu’à l’inauguration de la gare fluviale de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

Pour l'occasion, invités et représentants des médias sont montés à bord du traversier afin d'assister à cette cérémonie traditionnelle. M. Louis-Nicolas Méthé, gagnant d'un concours pour le choix du nom de ce navire amphidrome, a agi à titre de parrain. Au cours de la traversée du Peter-Fraser vers l'île Verte s'est déroulée la cérémonie de la bouteille de champagne qui vient se fracasser contre le traversier. Il s'agit là d'une tradition maritime pour le baptême, assurant ainsi les meilleures chances de succès au navire. En guise de porte-bonheur, le bouchon de la bouteille sera conservé dans un coffret à bord du navire. 

L'événement s'est poursuivi dans la salle d'attente de la toute nouvelle gare où M. Charles Méthé, maire suppléant de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, a souhaité la bienvenue à tous : " La vie des insulaires est tributaire des marées et de la nature. Grâce au nouveau traversier, le service de transport maritime offert à l'île Verte est encore mieux adapté à notre réalité. "Il a ajouté : "Mes concitoyens se réjouissent également de la présence de cette nouvelle gare fonctionnelle et accueillante. Diverses activités communautaires peuvent s'y dérouler, grâce à une entente intervenue avec la STQ."

Pour sa part, M. Guy Langelier, président de la Société Inter-Rives de l'île-Verte (SIRIV), a tenu à souligner l'excellent travail de restauration effectué sur cette ancienne grange qui s'est transformée en une gare fluviale moderne et chaleureuse. "En tant que partenaire de la Société des traversiers du Québec, la Société Inter-rives est heureuse de voir cet endroit de nouveau animé par la présence des voyageurs. Le respect des matériaux d'origine, telles la pruche et les poutres apparentes, démontre le souci qu'a la STQ de préserver le patrimoine bâti. C'est un lieu des plus agréables où nos préposés peuvent accueillir et renseigner la clientèle du traversier."

Le président-directeur général de la STQ, M. Fortier, a poursuivi en rappelant que la STQ assure l'exploitation de la traverse de l'île Verte depuis novembre 2013, période coïncidant avec l'arrivée de ce nouveau traversier construit selon les caractéristiques propres à cette traverse." L'acquisition d'un navire aux technologies vertes et la transformation d'un bâtiment patrimonial en gare maritime, de même que d'autres investissements présentement en cours au sein de la STQ, contribuent à garantir la pérennité des infrastructures de notre réseau et à renouveler notre offre de service en adéquation avec la demande et de façon écoresponsable."

Le ministre Heurtel s'est réjoui de cet investissement qui contribuera à l'amélioration de la flotte de traversiers de la STQ et qui permettra d'offrir un service de transport moderne et novateur aux résidents et aux visiteurs de l'île Verte et des environs. " Le secteur des transports est le premier émetteur de gaz à effet de serre au Québec. C'est avec une initiative comme celle-ci que nous avançons pas à pas vers une société plus sobre en carbone pour le bénéfice de nos enfants dans un esprit de développement durable.", a déclaré le ministre Heurtel.

Le ministre Jean D'Amour a rappelé le lien qu'ont un tel traversier et cette nouvelle gare dans l'implantation de la Stratégie maritime, qui met de l'avant l'importance du fleuve Saint-Laurent comme moteur de l'économie, de l'environnement et du tourisme, et dont bénéficiera les localités environnantes de l'île Verte notamment. " Je salue les investissements réalisés par la STQ avec la construction et la mise en service du Peter-Fraser et la modernisation de cette gare qui respecte le milieu où elle s'inscrit. Ces deux réalisations démontrent encore une fois l'intérêt de la STQ et de notre gouvernement d'aller encore plus loin afin d'accroître le développement du secteur maritime au Québec."

Rappelons que monsieur Peter Fraser, d'origine écossaise, fut le premier habitant à s'installer sur l'île Verte, à la fin du 18e siècle. Encore aujourd'hui, sa lignée est encore bien présente sur l'île et dans la région.

Mentionnons de plus que la traverse de l'île-Verte offre un service de traversier d'avril à novembre. Elle effectue plus de 1 400 traversées annuellement, avec près de 20 000 passagers et 5 000 véhicules transportés. Elle emploie sept personnes.