Traversiers

Société des traversiers du Québec. - Navette fluviale reliant Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port de Montréal - Un premier pas franchi vers un projet pilote à la mi-juin

3 mai 2019

Un premier pas vers la mise en place de la future navette fluviale reliant Pointe-aux-Trembles au Vieux-Port de Montréal a été franchi la semaine dernière. La Société des traversiers du Québec (STQ), qui coordonne le projet, a officiellement octroyé un contrat d’une valeur totale de 7 millions de dollars sur trois ans à Navark pour faire l’opération de la navette durant le projet pilote qui débutera cet été.

Destinée aux piétons et aux cyclistes, la navette constituera un moyen de transport collectif efficace et agréable qui contribuera, du même coup, à réduire l’engorgement routier dans la métropole. Le projet pilote a été lancé sous l’impulsion de la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, et accueillera ses premiers clients à la mi-juin, et ce jusqu’à la fin du mois de septembre.

Les navettes seront en service sept jours par semaine selon un horaire qui sera communiqué dans les prochaines semaines.

La Société des traversiers du Québec, le ministère des Transports du Québec (MTQ), la Société de transport de Montréal (STM), l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), la Ville de Montréal et l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles travaillent conjointement à la réalisation de ce projet. La STQ et ses partenaires souhaitent offrir une expérience aussi intégrée, simple et fluide que possible pour les utilisateurs du transport en commun.

Le projet pilote servira à jeter les bases d’un projet pérenne. En ce sens, des ajustements pourraient être apportés pendant le projet pilote afin de tester différentes solutions et déterminer celles qui répondent le mieux aux besoins et aux attentes des citoyens.

Le contrat octroyé à Navark comprend une première année à 2,1 millions de dollars et deux années d’options d’une valeur d’environ 2,45 millions de dollars chacune.

Citations

« Lorsqu’on parle de transport collectif, on pense souvent au transport routier. Toutefois, je crois que le transport collectif peut se développer par les voies maritimes. Tout en favorisant une expérience de mobilité alternative et moderne, les navettes fluviales permettront une nouvelle utilisation du fleuve et une façon plus agréable pour les citoyens provenant de l’est de la métropole de se rendre au centre-ville. Avec la seconde phase du projet pilote, nous avons comme objectif de jeter les bases d’un projet pérenne. »

-       Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal et responsable de la stratégie maritime

« La STQ est heureuse de mettre son expertise maritime à profit pour contribuer aux solutions aux enjeux de mobilités auxquels sont confrontés les Montréalais. Nous serons en mode écoute et analyse tout au long du projet pilote et des ajustements pourraient être apportés au projet en cours de route. L’objectif est de bien comprendre les besoins de la clientèle et de leur offrir un service en adéquation avec leurs attentes. »

-       Stéphane Lafaut, PDG par intérim de la STQ

« Je suis emballée par ce projet auquel je crois beaucoup. Il s’agit d’un vecteur de développement économique et de transport en commun important pour notre arrondissement. Je souhaite que les citoyens profitent de cette belle alternative de transport collectif sur le fleuve pour accéder rapidement au centre-ville, mais aussi pour découvrir le joyau patrimonial du Vieux-Pointe-aux-Trembles, un secteur en pleine revitalisation. Nos équipes sont mobilisées pour offrir une expérience optimale d’accueil et de mobilité aux usagers pour ce projet pilote. »

-       Caroline Bourgeois, mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et conseillère associée, développement économique, responsable de l’Est de Montréal au comité exécutif de la Ville de Montréal.