Traversiers

La Société des traversiers se départit du NM Camille-Marcoux

6 avril 2017

QUÉBEC, le 6 avril 2017 – Le 24 mars dernier, la Société des traversiers du Québec (STQ) a conclu une entente avec la Marine Recycling Corporation, qui est devenue le propriétaire du NM Camille-Marcoux, construit en 1974, afin de procéder à son recyclage. La décision fait suite au processus d’avis d’intérêt débuté en juin 2016. « Cette décision démontre le souci constant de la STQ de minimiser son empreinte environnementale », a précisé madame Isabelle Beaudoin, directrice sécurité et environnement.

Cette entente prévoit un recyclage sécuritaire, fiable et efficace du navire, et ce, dans le respect des lois et de toute la réglementation applicable. « Le traversier sera complètement démantelé, afin de récupérer les composantes et les matériaux qui peuvent être réutilisés et de disposer des matières résiduelles, de manière sécuritaire. Ce faisant, la STQ exige les meilleures pratiques environnementales en matière de recyclage et souscrit ainsi au principe des 3RVE, soit réduire, réemployer, recycler, valoriser et éliminer  », mentionne madame Beaudoin.

Le montant de 2,3 M$, déboursé par la STQ, comprend la préparation du navire, son remorquage aux installations de la Marine Recycling Corporation, situé à Port Colborne en Ontario, ainsi que son recyclage. Le NM Camille-Marcoux quittera définitivement le port de Québec d’ici la fin avril.