Traversiers

Le traversier F.-A.-Gauthier a été lancé avec succès

20 June 2014

Québec, le mercredi 2 juillet 2014–Ce samedi 28 juin 2014, au chantier naval Fincantieri, situé à Castellammare di Stabia (Naples) en Italie, a eu lieu le lancement du F.-A.-Gauthier, le traversier de nouvelle génération destiné à la Société des traversiers du Québec (STQ).

Pour l’occasion, le chantier était ouvert au public et a donc accueilli dignitaires et population invités. La STQ était représentée à la cérémonie par quelques employés-experts déjà sur place, assignés au chantier pour effectuer les revues de l’armateur.

Le lancement est une étape importante de la tradition maritime. Il s’agit en fait de la mise à l’eau du navire, dont on achèvera la construction intérieure au cours des prochains mois. Cette cérémonie se voulait aussi être une bénédiction. Elle comportait un cachet tout particulier, du fait qu’elle se tenait en Italie où prières, croix et images pieuses qui entouraient le traversier seront garantes du bel avenir auquel il est promis. L’aspect festif de ce type d’événement est très important. Pour un chantier naval, tout navire produit est vu comme sa création et, par conséquent, le succès et la longue vie de cette création rayonnent sur la réputation du chantier Fincantieri et de ses employés.

Amener le navire à flot sans dommage ni coup férir n’est pas une mince affaire. La bénédiction réalisée par Don Salvatore Savarese a eu lieu à la suite des allocutions présentées par les directions du chantier Fincantieri et de la Société des traversiers du Québec. C'est avec une émotion palpable qu'un ouvrier a commencé à couper à la torche la dernière pièce d’acier qui assurait la retenue du navire sur la cale de lancement. La « Madrina » (marraine du lancement) Mme Rita Valentino, employée de la STQ au chantier, a coupé le lien retenant la bouteille cérémoniale qui s’est fracassée sur l’avant du navire afin de le protéger et de lui porter chance. Le NM F.-A.-Gauthier a alors initié son mouvement de descente au son des sirènes du chantier. De très longues amarres liées au navire se sont déployées librement alors que le navire était lancé dans sa course vers la mer. Elles ont servi à arrêter son élan pour qu'enfin un remorqueur puisse l'accoster et le diriger vers son quai de finition. Pour le public sur place, voir un tel bâtiment se mettre à bouger, presque imperceptiblement au début, puis prendre de la vitesse vers la mer est très impressionnant.

Prenant la parole au nom du président-directeur général par intérim, M. Jocelyn Fortier, M. Benoît Cormier, directeur du bureau de gestion de projets et représentant de la STQ lors du lancement, a mentionné : « Ce navire est vivement attendu par la population régionale. La STQ souhaite que sa présence à la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout suscite un engouement nouveau auprès de diverses clientèles pour la visite des belles régions de la Gaspésie et de la Côte-Nord qu’il est appelé à desservir. Nul doute que ce navire représente une véritable révolution technologique en tant que premier traversier propulsé au gaz naturel en Amérique du Nord. Véritable concentré de technologie, ce traversier adopte les solutions les plus avancées en matière d’économie d’énergie et de réduction de l’impact environnemental. De plus, les divers espaces clients, qui restent à aménager, sauront sûrement charmer les passagers par leur modernité, leur confort et leur convivialité. »

Informé que la construction du navire en était rendue à cette étape importante du lancement, le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime, ministre responsable du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, M. Jean D’Amours, a tenu à souligner: « Je suis heureux de constater l’état d’avancement de ce grand projet attendu avec enthousiasme par les citoyens de la Gaspésie et de la Côte-Nord. La Société des traversiers du Québec démontre encore une fois son leadership dans l’industrie maritime au Québec. Ce navire sera le plus imposant de la flotte actuelle de la STQ qui compte 17 navires en service. Il accueillera en tout confort la clientèle que ce soit au bistro, à la cafétéria ou dans les salons panoramiques avec vue sur le majestueux Saint-Laurent. Bravo à l’équipe de la Société qui se consacre à cette construction. J’ai déjà hâte de voir la proue de ce traversier, le  F.-A.-Gauthier, pointer vers le port de Matane à la fin de l’année.»

Quant au nom du navire, le F.-A.-Gauthier, il a été retenu à la suite d’un concours régional. Il rappelle la mémoire de M. Félix-Adrien Gauthier, maire de la ville de Matane (1960-1963) et fondateur de la traverse Matane-Godbout qui, de nos jours, comporte également le trajet Matane–Baie-Comeau.

Précisons que le NM F.-A.-Gauthier  mesure 133 mètres de long et 22 mètres de large. Il aura une vitesse de croisière de 20 nœuds et pourra transporter plus de 800 passagers. Le traversier sera utilisé à la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout laquelle, avec 1 600 traversées par an, assure le transport de plus de 205 000 passagers et de plus de 118 000 véhicules