Traversiers

La traverse de Québec reçoit la première cohorte d'étudiants du DEP en matelotage

29 March 2018

La Société des traversiers du Québec (STQ) est heureuse d’avoir accueilli, hier et aujourd’hui, la première cohorte d’étudiants du diplôme d’études professionnelles (DEP) en matelotage. Le nouveau programme de formation lancé en janvier dernier par le Centre de formation aux mesures d’urgence de l’Institut maritime du Québec et le Centre de formation en mécanique de véhicules lourds de la Commission scolaire des Navigateurs permettra à 13 personnes d’obtenir leur diplôme.

À l’issue de la formation de 735 heures, les élèves pourront exercer le métier de matelot tant sur le pont des navires que dans la salle des machines. Le programme, créé dans le but de soutenir la formation et l’établissement d’une main-d’œuvre qualifiée dans l’industrie maritime, comprend notamment un module de quelques heures sur les opérations d’embarquement et de débarquement de passagers et de véhicules à bord des navires.

Au cours des deux derniers jours, les étudiants ont mis leurs connaissances théoriques en application à bord des traversiers de la traverse Québec-Lévis. « Cette courte plongée dans le quotidien d’un matelot de la STQ leur a non seulement permis de parfaire leurs connaissances, mais aussi d’échanger avec des employés passionnés qui travaillent fort pour offrir un service courtois, fiable et sécuritaire à la clientèle », souligne Mme Sylvie Bernatchez, directrice de la traverse.

« C’est beau de voir la relève, ils sont enthousiastes et vifs! Je suis convaincu qu’ils deviendront d’excellents marins, que leurs connaissances, leurs valeurs et leur savoir-faire permettront aux organisations telles que la nôtre de se développer en matière de santé, de sécurité et de protection de l’environnement », soutient le capitaine sénior de la traverse, M. Martin Léveillée.

« J’ai bien hâte de commencer à travailler à bord des navires. Les salles de classe n’ont jamais vraiment été faites pour moi. Je suis un hyperactif qui aime travailler dehors. J’ai besoin de poser des actions concrètes pour me réaliser et m’épanouir. Je ne suis pas fait pour la routine, je veux que mon travail soit utile », explique un des étudiants.

Une carrière passionnante 

L’industrie maritime t’attire? Être partie prenante des opérations liées à la navigation d’un navire comme l’entretien mécanique, les travaux de ponts et les opérations de sauvetage t’intéresse? Tu aimerais participer à la gouverne d’un navire selon les instructions de l’officier de pont? Tu veux aider les officiers mécaniciens à effectuer le travail d’entretien de routine et à réparer le moteur, les machines et les appareils auxiliaires du bateau? Tu souhaites manœuvrer les filins d’accostage et réparer les cordages? Le programme de DEP en matelotage est pour toi!

Pour en savoir plus sur les conditions d’admission et les modalités d’inscription, visite le site Web suivant :
https://taformation.ca/programmes/matelotage-5365/

La Société des traversiers du Québec offre plusieurs perspectives de carrière passionnantes. Pour en savoir plus sur les emplois offerts ou pour découvrir le métier de matelot sous un autre angle, à travers les yeux de Simon Proulx, chanteur du groupe Les Trois Accords, visite le traversiers.com.

À propos de la traverse Québec-Lévis

Chaque année, la traverse Québec-Lévis effectue plus de 25 000 traversées, transportant plus de 311 000 véhicules et près de 1,8 million de passagers à bord de ses navires, le NM Alphonse-Desjardins et le NM Lomer-Gouin.